Le cimetière et le colombarium

Le cimetière, une histoire ancienne :

 

Les premières concessions ont été achetées dans le cimetière en 1873 et 1874 (environ 100).  Si la plupart des concessions est consentie à perpétuité, certaines ont été cédées à titre temporaire (15 ou 30 ans). 

 

Le cimetière de DUN LE PALESTEL compte 1228 emplacements dont 930 font l’objet d’une concession (741 dans l’ancien cimetière, répartis en 5 sections (A, B, C, D et E) et 189 dans le nouveau cimetière répartis en 4 sections (F, G, H et I).

Une nouvelle gestion du cimetière : Un plan et un logiciel.

 

Un relevé des monuments funéraires a permis :

  • la confection d’un plan de la partie ancienne du cimetière

  • la numérotation de toutes les concessions

  • le recensement des titulaires des concessions

  • le recensement des personnes inhumées dans le cimetière

Afin d’affiner le rapprochement entre les concessions existantes et les emplacements du cimetière, nous demandons aux personnes titulaires de concessions de se présenter au secrétariat de mairie :

  • avec le titre de concession

  • sans titre de concession, avec le maximum d’éléments permettant d’établir la filiation avec les personnes qui ont acheté une concession dans le passé. Une fiche sera complétée.

 

Vous pouvez télécharger les imprimés suivants, les compléter et nous les retourner à la Mairie  – 6 Place de la Maire – 23800 DUN LE PALESTEL

ou par courrier : mairie-dunlepalestel@orange.fr

 

TÉLÉCHARGEMENTS

Attestation de concession                

Attestation des personnes inhumées

Procédure d'abandon des concessions :

Les urnes ne peuvent plus être conservées au domicile.

 

Crémation : Une réglementation bien spécifique récente encadre cette pratique :

Les décrets de 2007 et 2008 reconnaissent aux cendres le même statut que les personnes inhumées !

L’opérateur funéraire et le crématorium doivent indiquer clairement à la famille endeuillée la réglementation concernant la destination des cendres à la sortie du columbarium. Il est strictement interdit de conserver une urne cinéraire à la maison. De même que la dispersion des cendres est soumise à réglementation et à autorisation dans tous les cas :

- L’urne peut donc être scellée sur un monument funéraire. Cette pratique est déconseillée si l’on considère sa fragilité. Elle peut être déposée dans une case du columbarium ou inhumée dans une sépulture.

- Les cendres peuvent être dispersées dans un espace aménagé près du columbarium dans l’enceinte du cimetière.

- Elles peuvent être dispersées en pleine nature, sauf sur les voies publiques. La déclaration est transmise à la mairie du lieu de naissance qui dresse un registre. ATTENTION, la dispersion des cendres dans un jardin privé n’est pas autorisée.

Ces pratiques sont soumises à l’autorisation du maire de la commune, de même que l’exhumation d’une urne sur demande du plus proche parent du défunt qui justifie de son état civil, de son domicile et de la qualité en vertu de laquelle il la formule ou de la personne qui a qualité pour pourvoir aux funérailles.

Deux columbariums sont implantés au cimetière (partie récente).

Pour obtenir une concession d’une case dans le columbarium, s’adresser à la marie de DUN LE PALESTEL. Tél. : 05.55.89.01.30

REGLEMENT DU COLUMBARIUM (et jardin du souvenir)

  • Facebook Clean
  • LinkedIn Clean
  • Google+ Clean